Actualités

A- A A+

Marchés

Accord commercial surprise entre la Chine et les Etats-Unis.

Washington et Pékin ont annoncé le 12 mai avoir trouvé un terrain d'entente, ce qui devrait permettre de faire retomber les tensions des derniers mois. Le marché chinois s'ouvrirait aux exportations américaines de boeuf et de gaz naturel tandis que les Etats-Unis s'engagent à lever les barrières aux importations de volaille en provenance de Chine et se disent prêts à accueillir plus d'investissements directs de la part des entrepreneurs chinois.

International - Marchés
Source : LE MONDE ECO ET ENTREPRISE du 13/05/2017 en page 4

Le Japon vit sa plus longue période de croissance depuis 2006.

Dépassant d'un point celle des trois mois précédents, la hausse du PIB du Japon est la 5e trimestrielle d'affilée. Entre janvier et mars, l'activité à bénéficié d'une consommation des ménages en hausse (+0,4%) pour la première fois depuis le premier trimestre 2016 et de la bonne tenue des exportations (+2,1%). La dynamique devrait se poursuivre selon Barclays. Dans l'ensemble, les entreprises japonaises, à commencer par celles des services, ont affiché des profits nets en hausse de 15,4% au terme de l'exercice clos fin mars. Mais l'industrie a vu les siens reculer de 0,9%. C'est surtout le cas des constructeurs automobiles dont les gains opérationnels ont chuté de plus de 30% au cours de l'exercice 2016 clos fin mars.

International - Marchés
Source : LE MONDE ECO ET ENTREPRISE du 19/05/2017 en page 8

A Londres, la malédiction de la finance.

Avec le Brexit et les difficultés des banques d’investissement, la capitale britannique tente d’atténuer sa trop forte dépendance à la finance. « C’est un piège qui aspire toutes les ressources. (…) La finance pousse la livre sterling à la hausse, de façon artificielle, ce qui rend nos entreprises moins compétitives », John Christensen, président de Tax Justice Network. Un mouvement timide qui sera difficile à enclencher durablement.

International - Marchés
Source : LE MONDE ECO ET ENTREPRISE du 04/05/2017 en page 2

Auto : clap de fin pour la folle croissance américaine.

Les ventes de voitures neuves sont en recul aux Etats-Unis pour le quatrième mois consécutif. Une première après sept ans de hausse. En avril, les ventes ont reculé de 4,7 %. C’est un changement de tendance important, tant le pays soutien une bonne partie des profits de l’industrie automobile mondiale.

International - Marchés
Source : LES ECHOS du 04/05/2017 en page 20

L'OPEP prête à reconduire la baisse de la production.

La hausse des cours enregistrée depuis décembre 2016 a été effacée par l'abondance de l'offre d'huile de schiste américaine. Le 25 mai, à Vienne, l'Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole (OPEP) décidera ou non de reconduire l'accord signé avec la Russie en décembre 2016 sur une baisse de la production de pétrole. "Au vu des consultations que j'ai eues avec les signataires de l'accord, je pense qu'il sera étendu à la seconde moitié de l'année et peut-être au-delà", a déclaré le ministre saoudien de l'énergie.

International - Marchés
Source : LE MONDE ECO ET ENTREPRISE du 11/05/2017 en page 3

Des groupes allemands s'allient dans le numérique.

Allianz, Axel Springer, Postbak et Daimler se sont alliés, lundi 8 mai, pour développer un passeport numérique commun, une sorte de clé universelle d'identification qui permettra d'accéder à leurs services. Une première réponse de l'économie allemande à la domination des géants de la Silicon Valley. Leur modèle est celui des grands noms de l'Internet, comme Google, Facebook ou Appel, qui proposent déjà à leurs clients ce type de méthode (ex : utiliser son compte facebook pour créer un compte plutôt que de laisser ses données personnelles)

International - Marchés
Source : LE MONDE ECO ET ENTREPRISE du 12/05/2017 en page 8

Le secteur du luxe reste prudent sur l'ampleur de la reprise.

L'exercice 2016-2017 de Richemont a été "inconfortable" selon le PDG du groupe suisse de luxe. La maison mère des marques Cartier, Piaget et Van Cleef & Arpels a en effet vu son résultat net chuter de 46% sur son dernier exercice. Avec l'adoption de mesures anti-corruption dans l'administration chinoise par Pékin en 2012, la vente de montres masculines ne fait plus recette dans les boutiques de luxe des grandes agglomérations chinoises. Malgré des signaux récents encourageants, Johann Ruppert (PDG Richemont) s'impose une grande prudence.

International - Marchés
Source : LE MONDE ECO ET ENTREPRISE du 15/05/2017 en page 4

Ford prêt à sacrifier 10 % de ses effectifs pour rassurer ses actionnaires.

Ford envisage de supprimer jusqu’à 10 % de ses effectifs à travers le monde, soit l’équivalent de 20 000 postes. Le constructeur a perdu 40 % de sa valeur boursière depuis trois ans et vise 3 milliards d’économies cette année.

International - Marchés
Source : LES ECHOS du 17/05/2017 en page 19

La zone euro peut-elle renouer avec plus de 2% de croissance ?

Au premier trimestre, le PIB de la zone euro a crû de 0,5% par rapport aux trois derniers mois précédents, selon la première estimation publiée par Eurostat le 3 mai. En rythme annualisé, la croissance atteint donc +1,8% soit mieux que la performance enregistrée aux Etats-Unis sur la même période (+0,7%). La reprise reste malgré tout inégale selon les pays, dont les taux de chômage varient de 3,9% de la population active en Allemagne à 18,2% en Espagne. La solution pour renouer avec une croissance plus forte pourrait passer par un changement de stratégie : en approfondissant l’harmonisation fiscale et sociale pour mettre un terme à la concurrence déloyale ou encore en favorisant les investissements dans la transition écologique et numérique afin que l’Europe dispose de ses propres géants dans le domaine.

International - Marchés
Source : LE MONDE ECO ET ENTREPRISE du 05/05/2017 en page 4

En Europe de l’Est, la pénurie de main-d’œuvre inquiète.

Les difficultés de recrutement en Europe centrale et de l’Est alimentent les hausses de salaires mais risquent à terme de freiner la croissance. La pénurie de main d’œuvre tient au reflux du chômage mais surtout à l’émigration massive (20 millions de personnes ont quitté la région depuis 1990). Pour éviter de dégrader les perspectives de croissance, les gouvernements pourraient, selon Grzegorz Sielewicz (économiste) prendre des mesures afin d’augmenter la participation des femmes au marché du travail, d’améliorer l’intégration des minorités en développant notamment l’éducation et la formation professionnelle et surtout d’essayer de convaincre ceux qui sont partis de revenir.

International - Marchés
Source : LE MONDE ECO ET ENTREPRISE du 03/05/2017 en page 4