Revue de presse

A- A A+

ActuCA

  • Le résumé de l’actualité de la semaine. L’information est présélectionnée et résumée. Un gain de temps considérable !
  • Vous possédez un outil d’information complet et permanent, que vous consultez selon votre disponibilité et vos besoins.

Les honoraires des agents immobiliers bientôt encadrés.

Le 15 septembre, entrera en vigueur le décret sur l'encadrement des honoraires des agents immobiliers. Les honoraires facturés au locataire ne se baseront plus sur le loyer mais sur la surface du logement. Le ministère du Logement a annoncé un plafond unique de 3 € TTC le mètre carré. Pour le reste des prestations récupérables au locataire, la rédaction du bail, la visite du logement... les plafonds ont été fixés à 12 € le mètre carré pour Paris et sa couronne, 10 € pour les grandes métropoles régionales et 8 € pour le reste de la France.

Produits et marchés
Source : LES ECHOS du 31/07/2014 en page 16

La restauration reste sous pression.

La restauration commerciale a subi un premier semestre difficile. Selon le cabinet d'études marketing et de consommation NPD Group, la fréquentation a baissé de 0,9 %, une amélioration de 1,1 point par rapport à la même période de 2013. La restauration rapide qui s'appuie sur la vente à emporter (entre 60 et 80 % de son activité) a connu un recul de fréquentation de 1 %, celle des cafétérias de 4 %, la restauration à thème de 2 %. Roland Héguy, président de l'Umih, principale organisation patronale de l'hôtellerie-restauration, déclare que "la tendance du secteur cafés-hôtels-restaurants est à -3 % en chiffre d'affaires, en cumul à juin. Mais cela veut dire -15 % dans les départements ruraux".

Produits et marchés
Source : LES ECHOS du 31/07/2014 en page 20

Chaumont : des soldes au bonheur variable.

Au niveau national, 66 % des commerçants sont mécontents des soldes d'été qui viennent de s'achever. Globalement, ils annoncent une baisse des ventes de 10 % et de leur chiffre d'affaires de 5 %. A Chaumont, les constats divergent en fonction du type de secteur. Dans l'habillement, l'impression est plutôt mauvaise avec une baisse de fréquentation et des achats, expliquée en cela par un pouvoir d'achat plus faible et une conjoncture économique pesant sur la consommation dite "irréfléchie". Autre raison : des rabais proposés en permanence avec des soldes flottants et des opérations spéciales régulières. La concurrence d'Internet entre aussi en jeu. Un secteur s'en sort plutôt bien à Chaumont : celui du "luxe" comme la maroquinerie ou les parfums. Les commerçants du centre-ville sont tous d'accord sur le fait que le système actuel des soldes doit changer. L'idée est de faire de cette période un événement pour recréer une émulsion qui a disparu au fil des années.

Economie régionale
Source : LE JOURNAL DE LA HAUTE-MARNE du 31/07/2014 en page 10

"Due diligences", l'art d'acquérir une entreprise.

Acquérir une entreprise nécessite une série d'analyses baptisées "Due diligences" pour déterminer ses forces et ses faiblesses. Ce processus consiste à rechercher le "cadavre dans le placard", identifier tous les indicateurs qui vont plaider pour une baisse du prix proposée par le vendeur, analyser les données juridiques, fiscales, sociales, comptables, finanières...

Tendances économiques
Source : LES ECHOS SOCIETES du 31/07/2014 en page 1

Les entreprises ont de plus en plus de difficultés à payer leurs charges sociales.

C'est un signe qui montre la fragilité des acteurs économiques. Malgré les facilités de paiement mises en place depuis le début de la crise, les difficultés se sont accrues en 2013. 272 000 demandes de délais de paiement de cotisations sociales ont été enregistrées l'année dernière. Ce chiffre est supérieur à celui de 2009. Dans son rapport, l'Acoss (Caisse nationale du réseau des Urssaf) fait état d'une hausse de 8 % des demandes par rapport à 2012. 90 % des demandeurs de délais ont moins de 10 salariés. Autre signe inquiétant, de plus en plus de débiteurs sont obligés de faire plusieurs demandes de délais dans l'année.

Tendances économiques
Source : LE FIGARO ECONOMIE du 31/07/2014 en page 24

A Pôle emploi, entre 40 et 275 chômeurs pour chaque conseiller selon les agences.

Le 28 juillet dernier, Pôle emploi a publié, pour la deuxième fois, des données portant sur le nombre de chômeurs par conseiller. Datées du 1er juillet, elles montrent que les écarts entre la charge de travail des agences restent importants. Alors que la moyenne du nombre de chômeurs suivis par conseiller est de 117,2 sur toute la France, l’écart va de 40 dans l’agence guadeloupéenne de Morne-à-l’Eau à 275 dans celle de Plateau Caillou à La Réunion.

Tendances économiques
Source : LE MONDE du 31/07/2014 en page 7

Bercy réduit le budget alloué aux CCI d'un milliard d'euros.

Le gouvernement va réduire les budgets des Chambres de commerce et d'industrie, en prélevant 500 M€ en 2015 dans leurs comptes et en réduisant progressivement d'un tiers le montant de la taxe qui leur est affectée. André Marcon, président de CCI France, estime que le plan menace entre 6 000 et 7 000 emplois, les prestations de services aux entreprises et entre 20 000 à 30 000 apprentis sur un total de 100 000.

En savoir plus

Dans les CCI
Source : www.challenges.fr du 25/07/2014

Chaumont : du nouveau dans les commerces du centre-ville.

Plusieurs locaux du centre-ville, vides depuis plusieurs mois voire plusieurs années, vont revivre avant la fin de l'été. Rue Pasteur, un grand local inoccupé va être repris par une personne se lançant dans le prêt-à-porter masculin et féminin, avec des marques qu'il n'y a pas encore sur la ville. Dans la même rue, une autre boutique de prêt-à-porter, exclusivement masculin cette fois, va également ouvrir fin août. La boutique Physalis va déménager rue Tréfousse et sous les arcades, dans l'ancien "Bodega" c'est un commerce de restauration, actuellement rue Georges-Clémenceau, qui va emménager. Il laisse la place à un commerce qui n'existe pas encore sur Chaumont. Un magasin de restauration de mobilier et de décoration va ouvrir dans l'ancien bar du théâtre rue de Verdun. Rue Victoire de la Marne, un repreneur est intéressé par le local que va laisser "Infonésia" et l'ancien local du Journal de la Haute-Marne est en passe d'être repris.

Economie régionale
Source : LE JOURNAL DE LA HAUTE-MARNE du 31/07/2014 en page 11

Champagne : des bulles bio dans les coupes.

En 2012, la zone d’appellation Champagne réunissait 107 domaines en viticulture biologique. Le secteur est en expansion dans le vignoble. Rencontre avec des convaincus.

Economie régionale
Source : L'UNION du 31/07/2014 en page 7

La librairie Guerlin rouvre lundi.

Initialement prévue début juillet, la réouverture de la librairie Guerlin de la place d’Erlon à Reims aura finalement lieu le 4 août à 14 heures. Toute l’équipe est sur le pont. 3 questions à Jackie Weiss, l’un des piliers de la librairie, qui prépare actuellement un programme d’animations.

Entreprises à la Une
Source : L'UNION MARNE du 31/07/2014 en page 5

Presque toutes les régions ont perdu des emplois en 2013.

Une étude publiée aujourd'hui par l'Acoss (la banque de la Sécurité sociale) dresse une carte de France de l'évolution de l'emploi dans le secteur privé entre 2012 et 2013. Bilan : seules Midi-Pyrénées et la Corse ont vu leurs effectifs progresser, pour la Champagne-Ardenne, ils ont baissé de 1,9 %. Le quart nord-est (hors Île-de-France), caractérisé par beaucoup d'industrie et d'intérim mais peu de tertiaire, a enregistré pour toutes les régions qui le composent, les évolutions d'emploi les plus défavorables, tous secteurs confondus.

Tendances économiques
Source : LES ECHOS du 31/07/2014 en page 2

Intermarché Chaumont : un centre commercial en phase de finitions.

Le centre commercial Intermarché, situé rue de la République, ouvrira officiellement ses portes deuxième semaine de septembre. Les extérieurs sont en cours d'achèvement, et même s'il n'a jamais cessé de fonctionner, le magasin principal est également en cours de finition avec une réfection du sol au plafond. Il bénéficie de nouveaux aménagements, de nouvelles couleurs et le choix a été fait de recentrer l'activité sur l'alimentaire. "Nous allons devenir le spécialiste du frais", annonce sa directrice, Caroline Nickler. Sur les 6 cellules commerciales, 2 seront occupées par des commerçants venant du centre commercial le Cavalier : un salon de coiffure et un tabac-presse. Deux autres cellules ont trouvé preneurs mais leur venue est retardée : une pharmacie, actuellement située au Cavalier et le magasin de décoration Akor. Il reste donc deux cellules à commercialiser : une de 40 m² et une de 50 m², qu'il est possible de réunir en une seule de 90 m². Les travaux auront coûté 2,2 M€ pour le centre et 3 millions pour le tout. L’inauguration officielle sera l'occasion de mettre à l'honneur l'ensemble de artisans qui a travaillé sur ce projet, soit 75 % d'entreprises chaumontaises.

Economie régionale
Source : LE JOURNAL DE LA HAUTE-MARNE du 30/07/2014 en page 11
A voir