Revue de presse

ActuCA

  • Le résumé de l’actualité de la semaine. L’information est présélectionnée et résumée. Un gain de temps considérable !
  • Vous possédez un outil d’information complet et permanent, que vous consultez selon votre disponibilité et vos besoins.

Les PME, acteurs clefs de la reprise aux yeux des Français.

Comprendre comment les PME sont perçues, pour mieux les accompagner... C'est l'objectif de l'étude lancée par la société de gestion Entrepreneur Venture. Bilan : près de 9 Français sur 10 ont une "bonne opinion" des PME, 60 % estiment qu'elle participent le plus à la reprise économique du pays... Aujourd'hui en France, les PME représentent plus de 48 % de l'emploi salarié.

Tendances économiques
Source : LES ECHOS SOCIETES du 07/07/2015 en page 1

LDR Médical pose une première pierre.

Entreprise phare de la technopole de l’Aube née en 2001, la société de fabrication de prothèses pour les lombaires et les cervicales LDR Médical lance la construction de son siège social de 7 700 m² sur le parc du Grand Troyes pour un coût global de 13,9 M€.

Entreprises à la Une
Source : L'EST ECLAIR du 07/07/2015 en page III

La SIRC renaît de ses cendres.

Reprise en juin 2011 par Florence Maurice, la SIRC située à Marigny-le-Châtel voit son activité se développer et se diversifier. 12 millions de livres reliés chaque année avec 95 salariés, la SIRC reste le premier relieur français.

Entreprises à la Une
Source : L'EST ECLAIR du 07/07/2015 en page II

Les sites de réservation en ligne contre la loi Macron.

L'association européenne des technologies et des services de voyage (Ettsa), qui regroupe divers acteurs du voyage en ligne, estime que "la loi Macron enfreint le droit européen et la Constitution française". Et va intenter un recours en justice en France et devant la Commission européenne. Le texte qui devrait définitivement être adopté mi-juillet pour une promulgation en août, stipule que "l'hôtelier conserve la liberté de consentir au client tout rabais ou avantage, de quelque nature que ce soit, toute clause contraire étant réputée non écrite". Selon l'Ettsa, la loi va "générer de fortes perturbations et une incertitude juridique au cœur de la haute saison touristique". Chiffres : le site marchand le plus visité par les "e-shoppeurs" d'hôtels est Booking.com (70 %), loin devant Accorhotels.com (21 %), Hotels.com (13 %), Ibis (8 %) et Venere.com (8 %).

Produits et marchés
Source : LES ECHOS du 07/07/2015 en page 17

Gaz : les copropriétés tardent à faire jouer la concurrence.

Depuis le 1er juillet, toutes les entreprises (consommation de gaz dépasse 200 MWh/an), dont de nombreuses grosses copropriétés, qui n'ont pas souscrit à une offre de marché ont vu leurs tarifs augmenter de 20 %. La cause : elles n'ont plus droit aux tarifs réglementés. Pour leur éviter la coupure, la Commission de régulation de l'énergie (CRE) avait annoncé début juin, qu'ils bénéficieraient d'une période supplémentaire de trois mois pour régulariser leur situation, pendant laquelle une majoration leur serait appliquée. Selon la CRE, sur les 14 727 copropriétés concernées, près de 1 000 n'avaient pas basculé à l'échéance.

Produits et marchés
Source : LES ECHOS du 07/07/2015 en page 15

Le Mess des entrepreneurs sur les rails.

La convention qui unit les futurs occupants du Mess des entrepreneurs a été signée le 3 juillet. Cette dernière fixe les termes et le fonctionnement de l'entité juridique créée pour le projet. Elle permet de formaliser les engagements de chacun. Le bâtiment de 3 000 m² permettra un accueil commun, une mutualisation des moyens et un seul lieu d'information et d'orientation des futurs entrepreneurs... Le démarrage des travaux est prévu début 2016.

Economie régionale
Source : L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE du 07/07/2015 en page 7

L'activité économique d'une entreprise a un impact sur la santé de ses salariés.

Les salariés des établissements en crise sont surexposés aux risques psychosociaux. C'est le constat dressé par une étude du ministère du Travail (Dares). Cinq profils d'entreprises -stables, flexibles, en croissance, restructurées, en crise- ont été comparés.

Ressources humaines
Source : LES ECHOS du 07/07/2015 en page 7

Les salariés en "forfait jours" travaillent plus et gagnent plus.

Selon une étude que vient de publier le ministère du Travail, les salariés bénéficiant d'un "forfait jours" travaillent certes moins souvent : 212 jours par an en moyenne, contre 215 pour ceux dits "aux heures", mais ils travaillent plus : 1 888 heures en moyenne (2010) contre 1 685 pour les salariés en "forfait heures". Un écart important puisqu'il représente près de 5 semaines de travail d'un salarié aux heures. Quelques chiffres : 47 % des cadres bénéficient d'un forfait en jours. Ils gagnent en moyenne 5 % de plus que leurs homologues.

Tendances économiques
Source : LES ECHOS du 07/07/2015 en page 7

Charleville-Mézières – Un tableau encourageant du tourisme ardennais.

Proposé par Laurent Hanus et Céline Geoffroy, directrice de la pépinière d’entreprises du Val-de-Vence, le dernier apéro-entrepreneur de la saison avait pour thème « Peut-on vivre du tourisme dans les Ardennes ? ». A cette occasion, Mathieu Parent de la CCI Ardennes a précisé le poids économique de ce secteur dans le département à savoir 52 hôtels, 29 campings, 982 000 nuitées en 2014, plus de 34 M€ de chiffre d'affaires et 873 emplois induits. Il a précisé que « depuis 2010, on assistait à une montée en gamme avec 17 campings classés, dont un à 5 étoiles, et 44 hôtels classés dont 3 avec 4 étoiles ». Puis Barbara Macra, responsable du Domaine de la Motte à Signy-le-Petit, a répondu aux questions concernant la viabilité des différentes structures touristiques et l’attractivité du département.

Economie régionale
Source : L'ARDENNAIS du 05/07/2015 en page 6

Fret et rentabilité chez Soufflet.

Lors d’une session du CESER, Jean-Michel Soufflet est intervenu sur les enjeux de la logistique et de l’importance du fret sur la rentabilité.

Economie régionale
Source : L'EST ECLAIR du 07/07/2015 en page VI

La SNBR investit dans un nouveau robot.

La société savienne spécialisée dans les restaurations et constructions en pierre, SNBR vient d’inaugurer ses nouveaux locaux sur la zone de savipol ainsi qu’un nouveau robot programmé pour réaliser de la taille et sculpture de pierre.

Entreprises à la Une
Source : L'EST ECLAIR du 07/07/2015 en page VI

Les labos se ruent sur un nouveau traitement du cancer.

De nombreux groupes pharmaceutiques dont AstraZeneca (implantation Marne), qui multiplie les partenariats, consacrent leurs recherches à une technologie révolutionnaire : l'immuno-oncologie. Contrairement à la chimiothérapie qui affronte le cancer avec des produits toxiques, l'immunothérapie consiste à déverrouiller le système immunitaire. Cette révolution reste toutefois très chère, les premiers de ces nouveaux traitements coûtent environ 100 000 dollars par an.

Produits et marchés
Source : LE FIGARO ECONOMIE du 07/07/2015 en page 21

Haute-Marne : Magna Donnelly peine à recruter des cadres.

Si le niveau de production et de développement est satisfaisant pour ce spécialiste de la finition de vitrages automobiles implanté à Humes, embaucher des cadres est une autre paire de manches. Selon le directeur de l'entreprise, Ladislas Proquier, la société souffre de sa localisation. En effet, Langres est réputé pour être le point le plus froid de France. Magan Donnelly investit en moyenne 3 M€ chaque année.

Entreprises à la Une
Source : LE JOURNAL DE LA HAUTE-MARNE du 07/07/2015 en page 19

La Champagne à l’Unesco, et après ?

Les « Coteaux, maisons et caves de champagne » font désormais partie du patrimoine mondial. Un plan de gestion doit être mis en place pour fédérer cette inscription.

Economie régionale
Source : L'UNION EPERNAY du 07/07/2015 en page 4-9-16

Entreprises innovantes : un îlot d'optimisme.

Dans une économie morose, seules les entreprises innovantes issues du numérique tirent leur épingle du jeu. Selon le baromètre Deloitte-Harris-Le Figaro, 90 % des dirigeants de ces structures sont optimistes pour l'avenir de leur secteur et 88 % sur celui de leur propre entreprise, 65 % prévoient de développer leur présence à l'international, 80 % comptent embaucher massivement... > Les PME de croissance à l'affût de financements.

Tendances économiques
Source : LE FIGARO ECONOMIE du 07/07/2015 en page 23

Champagne-Ardenne : des aides par millions pour la Marne.

La commission permanente du Conseil régional de Champagne-Ardenne a attribué plus de 14 M€ d’aides pour différents projets dans la région. La Marne bénéficie de 7 M€.

Economie régionale
Source : L'UNION du 07/07/2015 en page 4

Conjoncture : les patrons toujours alarmistes.

Le Medef Champagne-Ardenne, qui estime que la reprise ne se concrétise pas sur le terrain, dresse un bilan sombre de l’économie régionale. Constat : le commerce s’effondre, les entreprises internationales sont refroidies, la formation est en crise, le BTP va toujours aussi mal mais la chimie dit merci au dollar.

Economie régionale
Source : L'UNION ECONOMIE du 07/07/2015 en page II

Ricardo Agnesina élu à la CGPME Marne.

Ricardo Agnesina vient d’être élu président de la CGPME Marne. Son entreprise, qui compte 49 salariés, est spécialisée dans la menuiserie, la plâtrerie et la peinture.

A retenir
Source : L'UNION ECONOMIE du 07/07/2015 en page III

Prisé par les Chinois, le bois est le grand oublié des stratégies industrielles.

Les bateaux se remplissent des grumes prélevées dans les forêts régionales et font monter les prix. Mais les scieurs souffrent et l’industrie de transformation reste sous développée. Comment voyez-vous la filière bois régionale ? Les avis de Jean-Philippe Thomas architecte à Reims, Jean-Michel Cussey de l’entreprise Hurson (scierie et fabrication de palettes) en Haute-Marne et Nicolas Tarteret du Groupement régional des scieurs. Trois questions à Laurent Collignon, président de Valeur Bois qui fédère l’interprofession en Champagne-Ardenne.

Economie régionale
Source : L'UNION ECONOMIE du 07/07/2015 en page IV-V

Champagne : le duel entre Reims et Epernay.

Les villes d'Epernay et de Reims accueillent les sièges de vignobles prestigieux. Comparatif des deux villes champenoises.

Economie régionale
Source : L'UNION ECONOMIE du 07/07/2015 en page VII

Les patrons de la métallurgie en fusion.

Les quatre chambres syndicales de la métallurgie ne font qu’une au sein de l’UIMM Champagne-Ardenne. Christian Brethon, auparavant président de l’UIMM Marne, prend la présidence de cet ensemble.

A retenir
Source : L'UNION ECONOMIE du 07/07/2015 en page X

Le nombre d'exploitations agricoles continue de diminuer.

Selon les résultats d'une étude publiée par Agreste Primeur, en 2013, la France comptait 450 000 exploitations agricoles, soit 8 % de moins qu'en 2010. Le nombre d'exploitations de grandes cultures progresse au détriment de l'élevage. Côté orientation économique, leur spécialisation est définie si un produit couvre au moins les 2/3 de la production brute standard. Ainsi en 2013, 27 % d’entre elles étaient spécialisées en bovins, 26 % en grandes cultures et 15 % en viticulture.

Economie régionale
Source : LA MARNE AGRICOLE du 03/07/2015 en page 7

Ardennes – Smurfit Kappa ancrée à Rethel.

Le groupe Smurfit Kappa, leader mondial dans la fabrication d’emballages en carton ondulé, va agrandir ses locaux situés sur le site de L’Etoile à Rethel. Les travaux ont débuté depuis quelques semaines et ils doivent se terminer en avril 2016.

Entreprises à la Une
Source : PETITES AFFICHES MATOT BRAINE du 06/07/2015 en page 9

Ardennes – KDI-Roussy ferme.

Le dernier négociant d’acier de qualité industrielle des Ardennes, KDI-Roussy va fermer l’an prochain. Le groupe allemand Klöckner a pris la décision de fermer le site de Charleville-Mézières en raison d’une baisse de 30 % du chiffre d’affaires depuis 5 ans. Dix-neuf emplois sont menacés. Le bâtiment de 7 000 m2 et son terrain de 15 000 m2 vont être vendus. Dix autres sites sont également menacés. (Texte intégral)

Entreprises à la Une
Source : L'ARDENNAIS ECONOMIE du 07/07/2015 en page II

L’énergie verte des Crêtes Préardennaises.

Reconnu Territoire à énergie positive pour une croissance verte (TEPCV) par le ministère de l’Ecologie, les Crêtes Préardennaises disposent d’une enveloppe de 500 000 € pour devenir un territoire d’excellence de la transition énergétique. Elles vont ainsi financer 154 projets à hauteur de 676 750 €, dont 500 000 € de subventions TEPCV et 41 400 € de dotations d’équipement des territoires ruraux, laissant 135 350 € à la charge de l’intercommunalité. Elles s’engagent également dans le programme européen Leader 2015-2020. > L’éolien pour tous.

Economie régionale
Source : PETITES AFFICHES MATOT BRAINE du 06/07/2015 en page 12