Revue de presse

A- A A+

ActuCA

  • Le résumé de l’actualité de la semaine. L’information est présélectionnée et résumée. Un gain de temps considérable !
  • Vous possédez un outil d’information complet et permanent, que vous consultez selon votre disponibilité et vos besoins.

3,5 millions d'euros d'investis dans les infrastructures du port fluvial de Givet.

La société Eau et Force, filiale de la Lyonnaise des Eaux et propriétaire du port depuis 2011 a investi dans un nouveau bâtiment, une plateforme de stockage et l’aménagement d’un quai. Objectif ? Faire de Givet une vraie base arrière pour les grands ports de la mer du Nord (Anvers et Rotterdam).

En savoir plus

Economie régionale
Source : www.usinenouvelle.com du 25/07/2014

Nogent : soirée ciné-débat au pôle technologique.

L'association "Autour de la terre" a organisé, le 22 juillet dernier, une soirée ciné-débat sur le thème de l'innovation organisationnelle au sein des entreprises. Une cinquantaine de personnes ont répondu présents. Après la projection du film "Question de confiance" de François Maillart, des échanges ont eu lieu avec Christophe Thocquenne, responsable client-produit, sur le management respectueux, la place des valeurs humaines dans l'entreprise, la formation, l'emploi des jeunes ou encore la rémunération. Deux autres soirées ciné-débat sont d'ores et déjà prévues sur les thèmes suivants : "Cherche toujours" le mercredi 8 octobre, et "Comment j'ai détesté les maths" le mercredi 26 novembre.

Economie régionale
Source : VOIX DE LA HAUTE-MARNE du 25/07/2014 en page 7

Chaumont : des locaux commerciaux parmi les plus vides de France.

Procos (Fédération pour l'urbanisme et le développement du commerce spécialisé) a publié, le mois dernier, une étude sur la vacance commerciale. 750 zones ont été enquêtées. Les résultats de cette enquête montrent que Chaumont, entre autre, affiche un taux de vacance supérieur à 9 % dans sa zone commerciale et plus généralement dans sa périphérie (contre 5,5 % en France dans les zones d'entrées de ville et 7,2 % en centre-ville). En cause : la baisse de la population, celle de la population active et des revenus bas. Cette analyse a été lue par la plupart des enseignes qui se sont positionnées pour venir s’implanter sur le projet commercial de la zone de la Vendue, à Chaumont. Reste à espérer que, à la lecture de cette étude, celles-ci ne remettent pas en question leur projet d'installation.

Economie régionale
Source : VOIX DE LA HAUTE-MARNE du 25/07/2014 en page 6

Châlons - La 68e foire, c'est dans un mois.

La foire se tiendra du 29 août au 8 septembre au Capitole à Châlons avec près de 720 stands, de nombreuses animations et des concerts. Une foire particulièrement "dense, riche, variée", selon Bruno Forget, commissaire général de la foire et directeur de l'UCIA, organisatrice de l'événement de l'année. Une foire qui représente le deuxième plus important salon du machinisme agricole de France. > Encore des opportunités pour les entreprises régionales. Le commissaire de la foire envisage d'ouvrir, à la dernière minute, à la demande d'entreprises régionales, certaines zones de la foire.

Economie régionale
Source : L'UNION MARNE du 29/07/2014 en page 12

Châlons - Le patrimoine local sublimé sur Facebook.

Depuis le 23 juillet et pour 11 jours, une photographe professionnelle a été mandatée par le Comité régional du tourisme pour réaliser des photos d'artisans, du patrimoine architectural, de lieux de la gastronomie, de paysages pour élaborer un carnet de voyage à diffuser sur Facebook. Le CRT a aussi fait appel à une agence spécialisée dans la communication digitale, Disko. www.facebook.com/champagneardenne.fr.

Economie régionale
Source : L'UNION MARNE du 29/07/2014 en page 14

Un funiculaire Poma pour enfouir les déchets radioactifs à Bure.

L'Andra (Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs) a choisi le groupe isérois Poma pour son futur centre d'enfouissement de déchets radioactifs à faible activité. Le contrat, d'une durée de 15 ans, atteint 68 M€. Il porte sur la création d'un funiculaire pour le transport des charges lourdes de la surface aux galeries de stockage du futur centre d'enfouissement Cigéo de Bure-Saudron implanté sur deux départements, la Haute-Marne et la Meuse.

Entreprises à la Une
Source : LES ECHOS du 29/07/2014 en page 20

Accessibilité - Réunions d’information.

Afin d’informer les hôteliers, restaurateurs et cafetiers sur la mise aux normes obligatoire de leurs établissements en matière d’accessibilité pour les personnes en situation de handicap avant l’échéance du 1er janvier 2015, la CCI Châlons/Vitry/Ste-Ménehould propose, aux professionnels, des réunions pour un rappel de la réglementation et une présentation des démarches à engager. Ces réunions d’information sont programmées aux dates suivantes, de 14h30 à 16h30 : - les mercredi 30 juillet, lundi 11 août et mardi 2 septembre dans les locaux de la CCI à Châlons (2 rue de Chastillon), - les jeudis 31 juillet, 7 août et mercredi 3 septembre, Espace Paul Bert à Vitry-le-François, - les mardi 5 août et lundi 1er septembre, Hôtel de ville (salle de la Justice) à Sainte-Ménehould. Inscriptions : Isabelle Laniesse, responsable du service CHR et tourisme à la CCI, au 03 26 21 91 91. ilaniesse@chalonsenchampagne.cci.fr (Texte intégral)

Dans les CCI
Source : PETITES AFFICHES MATOT BRAINE du 28/07/2014 en page 4

L’Etat se sert dans les Chambres.

Bercy va prélever 500 M€ dans les caisses des CCI en 2015 et réduire leurs recettes fiscales de 37 % d’ici trois ans. Les élus craignent pour la survie du réseau. Le réseau consulaire parle de 7 000 emplois menacés sur 26 000. Au niveau régional, François Cravoisier, président de la CCI Champagne-Ardenne, est moins précis mais considère que la casse est inévitable : « Sachant que la masse salariale représente plus de 50 % de nos budgets, on ne peut pas faire autrement que de regarder ce poste ». Les deux autres composantes du réseau consulaire, les Chambres d’agriculture et les Chambres de métiers et de l’artisanat passent également à la caisse.

Dans les CCI
Source : L'UNION du 29/07/2014 en page 3

Immobilier : les prix vont remonter !

L’agence de notation Standard and Poor’s prévoit une hausse des prix de l’immobilier en France en 2015 et en 2016. "En 2013, les mises en chantier ont atteint leur plus bas niveau depuis l'an 2000 à 330 000 unités, soit une baisse de 20 % par rapport à l'année précédente. Alors même que les chiffres de l'Insee indiquent que la demande potentielle de logements est légèrement inférieure à 400 000 par an", note l'agence.

Produits et marchés
Source : www.latribune.fr du 29/07/2014

Tourisme, culture et loisirs : le pari de Sainte-Ménehould.

Images des sites touristiques de Sainte-Ménehould et ses environs : le Moulin de Valmy et des équipements de loisirs créés dans le programme Allée des couleurs - avec notamment le centre aquatique L'Aquarelle - pour lesquels la Communauté de communes de Ste-Ménehould a investi 23 M€ dont 13 M€ de subventions. Les autres sites sont une base kayak, une médiathèque et le musée de la ville, un chemin de randonnée sur la butte du château, le jardin des lectures dans l'ancienne sous-préfecture, un parc aventure et la forêt d'Argonne (80 000 ha). Et à venir : un itinéraire de 10 km praticable à pied, à vélo, à cheval ou en voiture électrique, et plus tard en train touristique à vapeur. Le maire de Ste-Ménehould et président de l'intercommunalité souhaite maintenant un développement de l'offre d'hébergement : Le Cheval rouge s'agrandit et un hôtel-restaurant de 40 places est en projet.

Economie régionale
Source : PETITES AFFICHES MATOT BRAINE du 28/07/2014 en page 11

Les hôteliers menacés de perdre la maîtrise de leurs réservations.

Selon une étude du cabinet de conseil en stratégie Olivier Wyman, en 2020, les hôtels ne vendront plus en direct que la moitié de leurs nuitées. La cause de ce changement ? L'apparition d'une nouvelle formule intermédiaire, les agences de voyage en ligne. Les achats de nuitées sur Internet, qui représentaient 5 % du marché en 2000, ont atteint 35 % cette année. Un milliard de voyageurs ont déjà réservé leur hôtel en ligne, consultant en moyenne 16 sites avant de se décider. L'enjeu est double pour les hôteliers : remplir leurs hôtels tout en préservant leurs marges.

Produits et marchés
Source : LE FIGARO ECONOMIE du 29/07/2014 en page 26

Travaux publics - La Foire de Châlons pour une prise de conscience.

La FRTP Champagne-Ardenne participera à la 68e Foire de Châlons pour sensibiliser les élus et le grand public à la crise majeure vécue par la filière cette année, après cinq ans déjà très difficiles. Les formations dans le domaine des TP seront également présentées et des démonstrations sont prévues. La fédération compte 130 adhérents sur les 250 entreprises de TP de Champagne-Ardenne, pour 6 500 salariés et un chiffre d'affaires de 851 M€. 70 % de l'activité des entreprises dépendent de la commande publique, 60 % des collectivités locales. La baisse des dotations aux communes se ressent fortement et la profession est inquiète après la perte d'un quart du volume d'affaires dans la filière ces cinq dernières années.

Economie régionale
Source : PETITES AFFICHES MATOT BRAINE du 28/07/2014 en page 8

L'information de la société mère, clef du contrôle fiscal.

Choisir le régime "d'intégration fiscale" pour une société mère lui permet de compenser les résultats des sociétés qui composent le groupe et d'éviter l'imposition de bénéfices lorsque, par ailleurs, il existe également des déficits. Cependant, la société mère doit répondre à certains critères : elle ne peut intégrer que les filiales qu'elle détient à 95 % (ou plus) et doit être soumise, de même que ses filiales, à l'impôt sur les sociétés en France.

Juridique et fiscal
Source : LES ECHOS SOCIETES du 29/07/2014 en page 1

Fège va doubler la surface de son usine ardennaise et créer 20 emplois.

Fège, spécialisée dans la conception de machines d’emballage, la fabrication de machines de manutention, contrôle, éjection et répartition pour l’industrie agroalimentaire, va investir 1,5 M€. Objectif : doubler la surface de son site de Vouziers. Elle va construire un bâtiment de 2 000 m² sur un terrain de 11 000 m². Cette nouvelle entité sera opérationnelle fin décembre 2014. L’entreprise va embaucher 20 personnes, pour atteindre 65 salariés d’ici 2020. Elle a réalisé un chiffre d’affaires de 11 M€ (70 % à l’export). Ses clients : Danone, Procter & Gamble, Nestlé, LVMH, Moët & Chandon, Laurent-Perrier…

En savoir plus

Entreprises à la Une
Source : www.usinenouvelle.com du 29/07/2014

Qui sont les visiteurs en pays chaumontais ?

Dimitri Ongini, régisseur principal du camping de Chaumont, constate voir surtout des touristes de passage pour une nuit, avant de poursuivre leur route à destination du sud. Stéphanie Gautheron, conseillère en séjour à l'Office de tourisme, observe un plus grand nombre de nuitées pour les touristes séjournant en gîtes ou en chambres d'hôtes. Le profil des visiteurs fluctue aussi en fonction des dates et des événements. Début juillet, ce sont plutôt les futurs élèves du lycée Charles de Gaulle ou les personnes mutées à Chaumont qui viennent à l'Office de tourisme pour demander des plans de la ville, les moyens de transports, l'annuaire des associations ou encore les activités à faire. Dans le courant du mois de juillet, ce sont les familles de stagiaires de l'Académie d'été ou de gendarmes en sortie de promotion de passage pour quelques jours. Ce sont plutôt des familles qui restent à la semaine et dont les activités sont les randonnées et des balades le long du canal. Quant à l’origine des touristes, l'Office de tourisme note que la majorité est française : 50 % régionale et pour le reste, principalement issu de l’Île-de-France. Le camping reçoit lui aussi 50 à 70 % de Français. La clientèle étrangère provient majoritairement de Hollande, Belgique, Allemagne et Angleterre. Une constante demeure pour tous les types de touristes : la visite du Viaduc, emblème de Chaumont.

Economie régionale
Source : LE JOURNAL DE LA HAUTE-MARNE du 29/07/2014 en page 11

Quarante-quatre emplois menacés chez Michaux.

L’entreprise Michaux International a engagé une procédure de licenciement économique concernant 44 de ses 66 employés. Basée à Sedan, l’entreprise, dotée de plus de 250 véhicules, dispose d’une antenne rémoise située en zone industrielle de La Pompelle.

Entreprises à la Une
Source : L'UNION REIMS du 29/07/2014 en page 6

Conjoncture : les indicateurs restent dans le rouge.

Les enquêtes de conjoncture publiées la semaine dernière sont moroses. Pour le commerce et l'artisanat, le "premier semestre 2014 ne révèle pas d'amélioration, ni sur le plan de la conjoncture ni sur le front de l'emploi", 30 % des chefs d'entreprise prévoient une baisse de leur chiffre d'affaires pour le 3e trimestre 2014. Dans l'hôtellerie et la restauration, la reprise se fait attendre. Quant à l'industrie, l'étude révèle que la compétitivité au deuxième trimestre 2014 restait dégradée sur le marché hors de l'Union européenne et se détériorait sur les marchés nationaux et européens.

En savoir plus

Tendances économiques
Source : www.latribune.fr du 29/07/2014

Charleville-Mézières - Economie - Deville programme 1,2 million d’euros d’investissement.

L’entreprise Deville va bénéficier d’un investissement de quelque 1,2 M€, dans un premier temps, pour la relancer et la moderniser. Les dirigeants l’avaient annoncé en mai dernier à l’occasion d’une visite préfectorale. Quelques embauches à des postes clés sont également prévues.

Entreprises à la Une
Source : L'ARDENNAIS du 29/07/2014 en page 7
A voir