Revue de presse

A- A A+

ActuCA

  • Le résumé de l’actualité de la semaine. L’information est présélectionnée et résumée. Un gain de temps considérable !
  • Vous possédez un outil d’information complet et permanent, que vous consultez selon votre disponibilité et vos besoins.

Au nom de la "cohérence" François Hollande se prive de son aile gauche.

Ce n'est pas un mais trois ministres qui ont quitté le gouvernement hier, Arnaud Montebourg, ex-ministre de l'Economie, Benoît Hamon, ex-ministre de l'Education nationale et Aurélie Filippetti ex-ministre de la Culture. Manuel Valls est chargé de constituer aujourd'hui un gouvernement "en cohérence avec les orientations" du chef de l'Etat. > Le départ de Montebourg ne clôt pas le débat sur le cap économique.

Tendances économiques
Source : LES ECHOS du 26/08/2014 en page 2-3

Les commerçants tirent un bilan plutôt mitigé de la saison estivale.

Le mauvais temps, les stationnements payants, les zones commerciales extérieures et la crise économique ont plombé les résultats des commerçants, cette saison. Pourtant la Coupe du monde de football et la période des festivals avaient créé une belle activité en ville ; pas suffisante pour relever les mauvais chiffres du mois d'août.

Economie régionale
Source : L'UNION MARNE du 26/08/2014 en page 11

Quand les hôteliers et restaurateurs se rebellent contre les avis d’internautes.

L’immense succès des sites de commentaires d’utilisateurs tels que Yelp, Cityvox ou le géant TripAdvisor (80 nouvelles contributions publiées chaque minute), n’est plus à démontrer, avec neuf Français sur dix qui les consultent et 89 % qui les jugent utiles, selon une récente étude. Les professionnels dénoncent la malhonnêteté de ces outils qui manquent de contrôle. Un avis confirmé par une étude de la DGCCRF selon laquelle 45 % des avis d’internautes sont biaisés voire faux, sans aucune preuve d’achat, pour le président de l’Umih. Tous les secteurs d’activité sont concernés par ces faux avis et pas seulement l’hôtellerie-restauration. Publicité déguisée, achat de faux commentaires auprès d’un prestataire spécialisé… la DGCCRF fait la chasse à toutes ces pratiques frauduleuses. Par ailleurs, l’Afnor a publié en juillet 2013 la première norme volontaire pour fiabiliser le traitement de tous ces avis en ligne de consommateurs. Mais elle n’a pas valeur de règle.

Produits et marchés
Source : LE FIGARO du 23/08/2014 en page 8

L'été 2014 a meurtri le tourisme français.

Le bilan touristique français de l'été est morose. Le nombre de visiteurs a baissé de 4 % par rapport à l'année 2013 selon les estimations de Didier Arino, directeur général adjoint de Protourisme, un cabinet spécialisé dans ce secteur. En Champagne-Ardenne, le centenaire 14-18 a marqué la région, puisque 80 % des 95 sites historiques recensés sont liés à la Première guerre mondiale. Selon le Comité régional de tourisme, l'impact économique lié à cette activité est estimé à 19,51 M€, soit 1,4 % du chiffre d'affaires de la région. Le centre d'interprétation historique de Suippes, "Marne 14-18", a vu sa fréquentation doubler en juin (plus de 6 000 entrées) par rapport à 2013.

Economie régionale
Source : LES ECHOS du 26/08/2014 en page 17

Auto : les outsiders du premium mettent les bouchées doubles.

Les marques de véhicules premium sont en plein essor. Sur les sept premiers mois de l'année, Lexus, propriété de Toyota a écoulé 322 000 voitures, soit une hausse de 15 %, les ventes de Land Rover ont bondi de 14 % et celles de Volvo de 9,3 %. Maserati n'est pas en reste et a vu ses ventes quadrupler au deuxième trimestre, quant au japonais Infiniti, propriété de Nissan, la hausse est de 41 % depuis janvier. Les marques allemandes représentent 70 % du marché premium. Objectif des outsiders pour les prochaines années : élargir leur offre.

Produits et marchés
Source : LES ECHOS du 26/08/2014 en page 12

Le tribunal de commerce de Châlons fête ses 450 ans pendant la foire.

Le tribunal de commerce, pour fêter ses 450 années d'existence, organise une grande conférence, le vendredi 5 septembre de 9h30 à 12h30 à la Foire de Châlons. Elle sera l'occasion de faire le point sur l'évolution de la juridiction consulaire, les services apportés aux entreprises, la "Société protectrice des entreprises" lancée l'année dernière... Une table ronde sera dédiée au traitement des difficultés des entreprises avec un zoom sur la prévention. C'est à cette occasion que Michel Gobillot, président de la CCI Châlons interviendra.

Economie régionale
Source : PETITES AFFICHES MATOT BRAINE du 25/08/2014 en page 5

Entreprises : vers un modèle de croissance au féminin ?

Une étude réalisée par le Réseau Entreprendre et Grenoble Ecole de Management dressent un état des lieux des différences entre hommes et femmes face à la croissance des entreprises. Bilan : les femmes ne représentent qu'un tiers des créateurs d'entreprises, elles sont 10 % parmi les repreneurs contre 22 % parmi les créateurs, elles sont davantage présentes dans le secteur des services...

Tendances économiques
Source : LES ECHOS SOCIETES du 26/08/2014 en page 1

Santé : Internet traque le gaspillage.

L'e-santé est l'un des enjeux majeurs des prochaines années. Grâce aux objets connectés, les assureurs comme l'Assurance maladie souhaite optimiser les dépenses des malades en récompensant les bonnes pratiques. Le Commission nationale informatique et libertés (Cnil) s'inquiète du transfert des informations récoltées et de la multiplication des capteurs "qui produisent des données d'un nouveau genre se situant à la frontière du bien-être et de la santé au sens médical". Les deux géants Google et Apple, pour répondre aux besoins de ce nouveau marché, ont annoncé le lancement de leurs applications santé Google Fit et HealthBook. Quelques chiffres : le marché de l'e-santé pourrait, en 2017, dépasser 20 Mrds €, 100 000 applications de santé et bien-être sont disponibles sur smartphones. > L'explosion des objets connectés et des applis santé.

Produits et marchés
Source : LE FIGARO ECONOMIE du 26/08/2014 en page 22

Revin – La question de l’accessibilité handicape les commerçants dans leurs projets.

La loi sur l'accessibilité impose aux commerçants de réaliser des aménagements pour accueillir les personnes à mobilité réduite, d’ici le 1er janvier 2015. Selon le président de l’Ucar de Revin, les commerces revinois ne sont pas prêts. > Une prolongation dans le calendrier : les commerces de proximité pourront bénéficier d’un délai supplémentaire de trois ans, jusqu'au 1er janvier 2018. Selon Dominique Courtat, directrice du Développement du Commerce, Tourisme et EEF à la CCI Ardennes, précise qu’il s’agit d’un « aménagement des dispositions prévues par la loi », il est nécessaire qu'avant le 1er janvier 2015, le commerçant soit aux normes ou qu'il ait déposé un dossier de demande de dérogation.

Economie régionale
Source : L'ARDENNAIS du 26/08/2014 en page 11

Foire de Châlons.

Grand dossier sur l'ensemble des événements de la 68e foire de Châlons (du 29 août au 8 septembre), les conférences du monde agricole, les outils et matériels présentés, la ferme, le jeu Moiss'Pot avec la carte Moisson 2014...

Economie régionale
Source : LA MARNE AGRICOLE du 22/08/2014 en page 5 à 20

Charleville-Mézières – La Petite Brasserie Ardennaise – Donner de la notoriété à « L’Oubliette ».

Benoît Guibert, qui a racheté en 2013 "La Petite Brasserie Ardennaise", va effectuer d’importants investissements qui permettront de doubler la production et de la réaliser entièrement sur place. Selon lui, d’ici deux ans, la brasserie devrait embaucher trois personnes supplémentaires, soit le double de l’effectif actuel. Aujourd’hui, la production est de 613 hectolitres, soit une progression de 20 % par rapport à 2013. En 2015, elle devrait passer à 1 000 hectolitres.

Entreprises à la Une
Source : PETITES AFFICHES MATOT BRAINE du 25/08/2014 en page 9

Jandun – Cristaline : des millions de bouteilles produites dans les Ardennes.

A Jandun, la source Aurèle est le plus important site français d’embouteillage du groupe Roxane, qui en compte dix-huit, pour la production de sa marque d'eau "Cristaline". Roxane vient de réaliser un 3e forage sur le site, qui engendrera de lourds investissements en matériel et la création d’emplois. L’entreprise, qui compte 65 salariés en temps normal et 85 d’avril à la fin de l’été, exporte la moitié des bouteilles produites.

Entreprises à la Une
Source : PETITES AFFICHES MATOT BRAINE du 25/08/2014 en page 9
A voir