Revue de presse

A- A A+

ActuCA

  • Le résumé de l’actualité de la semaine. L’information est présélectionnée et résumée. Un gain de temps considérable !
  • Vous possédez un outil d’information complet et permanent, que vous consultez selon votre disponibilité et vos besoins.

Réforme des régions. La commission spéciale du Sénat pour le conseil d'Alsace.

Compte-rendu de la commission spéciale mise en place par le Sénat afin de plancher à nouveau sur la réforme des régions. Elle a voté pour une Alsace indépendante, mais rien n'est décidé puisque le dossier sera présenté à la fin du mois devant l'ensemble des sénateurs, puis à l'Assemblée nationale.

Economie régionale
Source : L'EST ECLAIR du 22/10/2014 en page 6

Les bons points de la rentrée universitaire.

Le nombre d’étudiants inscrits à l’Université Reims Champagne-Ardenne se situe entre 23 500 et 24 000, en augmentation de 3 % par rapport à 2013, avec une nette progression dans la filière STAPS (+60 %). Gilles Baillat, président de l'Université, montre la dimension internationale de l’Urca avec le renforcement des étudiants étrangers (2 500), les relations partenariales entretenues avec 38 pays et le label CeQuint qu’elle sera la première université française à obtenir début 2015.

Economie régionale
Source : PETITES AFFICHES MATOT BRAINE du 20/10/2014 en page 13

Les débuts hésitants du mécénat forestier.

La loi d'avenir pour l'agriculture et la forêt, adoptée le 11 septembre, élève le reboisement de la forêt française au rang de mission d'intérêt général. Le premier fond de reboisement "Plantons pour l'avenir" d'Alliance Forêts Bois vient de voir le jour. Les entreprises peuvent participer à cette action via des dons qui leurs permettent de bénéficier d'une réduction d'impôt de 60 %. "Le reboisement baisse d'année en année en France, contrairement à ce que l'on observe en Pologne et en Allemagne. Si rien n'est fait dès aujourd’hui, on va a la catastrophe" s'inquiète Stéphane Vieban, directeur d'Alliance Forêts Bois.

Gestion et stratégie
Source : LES ECHOS du 22/10/2014 en page 22

1 200 emplois menacés dans les TP.

Pour Pascal Cardon de la Fédération régionale des Travaux publics de Champagne-Ardenne, cette manifestation avait pour objectif d’alerter le gouvernement sur les difficultés des entreprises du secteur. 500 emplois seront perdus en 2014 dans la région et 1 200 emplois sont menacés dans les prochaines semaines. Ce secteur a enregistré une baisse de 35 % des commandes. En Champagne-Ardenne, les travaux publics comptent 250 entreprises, avec 6 500 emplois et un chiffre d’affaires de 850 M€. Un secteur à ne pas négliger…

Economie régionale
Source : PETITES AFFICHES MATOT BRAINE du 20/10/2014 en page 8

La croissance de Valeo s'accélère.

L'équipementier automobile Valeo (implantation dans la Marne), qui a intégré le CAC 40 en juin, a fait état le 21 octobre d'une accélération de sa croissance au troisième trimestre et confirmé ses objectifs 2014, ambitionnant une marge opérationnelle "un peu supérieure" à 7 %. En comptant l'acquisition de la coentreprise Valeo Sylvania (système d'éclairage), le chiffre d'affaires croît de 9,9 % (6 % à périmètre constant). Depuis janvier, Valeo totalise 9,4 Mrds€ de ventes (+ 7,8 %). (Texte intégral)

Entreprises à la Une
Source : LES ECHOS du 22/10/2014 en page 16

L’écotaxe dans le rétro, le transport prépare l’avenir.

Lors de la dernière assemblée générale de la FNTR (Fédération nationale des Transports Routiers), Christine Clément, sa présidente, s’est félicitée de la suspension de l’écotaxe. Elle se penche d'ores et déjà sur certaines évolutions fiscales qui pourraient revenir à l’ordre du jour comme la suppression de la taxe intérieure de consommation sur les produits pétroliers et la taxe carbone. Autre objectif : mener une véritable réflexion pour améliorer leur compétitivité. « Nous voulons lancer un plan de modernisation et convaincre les Pouvoirs publics de s’attaquer à nos problèmes de compétitivité. Cela engloberait la refonte de notre protection sociale, la formation professionnelle pour faire face à notre manque d’attractivité et le développement durable. » explique Nicolas Paulissen, délégué général. > La crainte du versement transport mais l'espoir du développement des autocars.

Juridique et fiscal
Source : PETITES AFFICHES MATOT BRAINE du 20/10/2014 en page 3

Forum des opportunités : carrefour de rencontre entre entreprises et exploitants.

Ce forum se tiendra le 14 novembre prochain à Châlons, Espace Gabriel Rigot au complexe agricole du Mont-Bernard. Il est organisé par la Chambre d'agriculture et la FDSEA de la Marne.

Economie régionale
Source : LA MARNE AGRICOLE du 17/10/2014 en page 9

La métallurgie s'engage à former 46 000 jeunes en alternance d'ici à 2020.

Dans le cadre des négociations relatives au pacte de responsabilité, la branche métallurgie a signé un accord aux termes duquel elle s'engage à atteindre un objectif de 46 000 alternants en 2020. Les signataires se fixent aussi pour ambition de tendre vers un taux de 10 % de femmes apprenties dans la branche contre 6 % en 2013. Enfin, le taux de rupture anticipée des contrats d'alternance ne devra pas être supérieur à 5 %, le niveau de réussite aux examens devra être au moins égal à 85 % et le taux d'embauche en CDI à l'issue de l'alternance devra atteindre les 65 % "si les conditions économiques le permettent", précise l'accord. (Texte intégral)

Ressources humaines
Source : LES ECHOS du 22/10/2014 en page 5

La moquette de luxe ardennaise se relance grâce à une grosse commande chinoise.

Christophe Février, qui a repris en juillet dernier l'ex-usine Sommer de Sedan-Glaire sous le nom Tecsom-Manufacture des Ardennes, vient de signer un accord de distribution commerciale de 13 M€ sur deux ans, avec le numéro trois mondial de la moquette, le groupe chinois Kaili Carpet. Depuis septembre, une dizaine de machines à tisser se sont remises à fonctionner avec un peu moins de 70 salariés sur les 120 que comptait l'usine en 2013. Le dirigeant se fixe comme objectif un chiffre d'affaires de 20 M€ dès 2015, dont 50 % à l'export.

Entreprises à la Une
Source : LES ECHOS du 22/10/2014 en page 26

Centre de congrès de l'Aube. Trente "événements" en 2014.

Le nouvel équipement, créé par le Conseil général de l'Aube, accueille cette année deux fois plus de congrès que prévu initialement. 69 % de ces rendez-vous ont une dimension régionale, 24 % une dimension nationale et 7 % une dimension internationale.

Economie régionale
Source : L'EST ECLAIR du 22/10/2014 en page 6

Des aides européennes aux licenciés de l'automobile et de la métallurgie.

Le Parlement européen a voté hier en faveur de l'attribution d'aides de plus de 15 M€ puisées dans le Fonds d'ajustement à la mondialisation (FEM), aux employés licenciés dans l'automobile et la métallurgie en France, en Belgique et en Espagne.

Tendances économiques
Source : LES ECHOS du 22/10/2014 en page 9

Ils bougent - Pierre-Michel Bardet-Fremann, directeur de la Banque de France des Ardennes.

Pierre-Michel Bardet-Fremann, directeur des Etudes Economique de la Banque de France, quitte le siège pour prendre la direction de la Banque de France des Ardennes où il remplace Gilles Lesellier.

Entreprises à la Une
Source : PETITES AFFICHES MATOT BRAINE du 20/10/2014 en page 2

Ardennes - Conseil régional, 3 M€ pour les Ardennes.

Le 20 octobre, la commission permanente du Conseil régional a voté plus de 15 M€ pour la Champagne-Ardenne dont un peu plus de 3 M€ pour les Ardennes. 1,2 M€ sera consacré aux jeunes et à la formation dont une bonne partie est destinée à la maintenance de l’EPLEFPA de Rethel. 1,1 M€ va à l’emploi, la recherche et l’innovation.

Economie régionale
Source : L'ARDENNAIS du 22/10/2014 en page 4

Ardennes - Economie - Offensive ardennaise pour le patron des patrons.

Le 21 octobre, Pierre Gattaz, président du Medef, a inauguré la Maison des entrepreneurs ardennais à Charleville-Mézières. Face aux élus et chefs d’entreprise, il a développé son projet de création d’un million d’emplois en France. Ensuite, il s’est rendu à Donchery, au sein de l’entreprise Nexans Power Accessories, dont Radiall, l’entreprise de connectique de la famille Gattaz, est l’un des fournisseurs.

Economie régionale
Source : L'ARDENNAIS du 22/10/2014 en page 4

Tous en boîte ! Quand les étudiants se lancent dans la création d'entreprise.

L’entrepreneuriat séduit de plus en plus de jeunes diplômés. "Les moins de 30 ans représentaient 20 % des créateurs d'entreprise en 2002, ils sont 24 % aujourd'hui et 9 % ont moins de 25 ans" indique Sandrine Plana, responsable des études de l'Agence pour la création d'entreprises (APCE). Les raisons de ce phénomène ? Les success-stories de Richard Branson, Bill Gates ou encore Mark Zuckerberg. Fort de ce succès, le gouvernement a lancé en septembre dernier le nouveau statut national d'étudiant-entrepreneur pour les accompagner dans leurs projets.

Tendances économiques
Source : LES ECHOS ENTREPRENEUR du 22/10/2014 en page 33-37

Les routiers se résignent à la hausse du prix du gazole.

Les députés ont voté hier le volet recettes de la loi de finances 2015 qui prévoit une hausse de 4 centimes du prix du gazole l'an prochain, pour compenser l’abandon de l'écotaxe. Une solution "temporaire" selon le gouvernement, le temps de trouver d'autres pistes comme la création d'une vignette.

Tendances économiques
Source : LES ECHOS du 22/10/2014 en page 4

Création-reprise : entre crash test et business model simplifié.

Une quarantaine de créateurs ou repreneurs ont participé au Forum de la création-reprise d'entreprise dans les locaux de la CCI Haute-Marne à Chaumont. Au programme : un « atelier test » qui consistait pour un porteur de projet à présenter son idée devant différents acteurs économiques haut-marnais. Découverte également du Business model canvas, un modèle économique simplifié. > 3A a du talent. Cette entreprise de Nogent a été retenue comme Talent 2014 Inpi. > Parcours France : 110 contacts.

Dans les CCI
Source : LE JOURNAL DE LA HAUTE-MARNE du 21/10/2014 en page 6

Châlons / Armée - Le ministre promet "un plan exemplaire" de compensation.

Désindustrialisation massive qui touche notamment le grand quart Nord-Est de la France, perte d'habitants en Champagne-Ardenne, risque de perte du statut de capitale régionale pour Châlons... et maintenant la perte de ses militaires. Le 21 octobre, le député-maire de Châlons a interpellé le Premier ministre à l'Assemblée nationale sur l'avenir de sa ville, suite à l'annonce de la suppression de 1 250 postes militaires. Le ministre de la Défense a expliqué cette décision et promis la mise en place, avec l'ensemble des ministères concernés, d'un plan exemplaire pour permettre à la ville de compenser la décision prise. Benoist Apparu en a profité pour appeler les Châlonnais à se rassembler pour le 11 novembre à 10h45, à l'occasion de l'un des derniers défilés du 1er RAMa. > La contre-attaque s'organise dans la ville préfecture.

Economie régionale
Source : L'UNION CHALONS-EN-CHAMPAGNE du 22/10/2014 en page 7

Aube - le fût français a de l’avenir.

Créée en 1990, l’entreprise auboise NT Bois, spécialiste du chêne français au service de l’œnologie, a des projets d’investissement. Cette entreprise aixoise de 48 personnes réalise un chiffre d’affaires de 11 M€ et a développé, au fil des besoins, des activités complémentaires telles que l’exploitation forestière, les merrains et les alternatifs (copeaux) à la barrique, la tonnellerie de Mercurey. La tonnellerie qui emploie 28 personnes pour un chiffre d’affaires annuel de 8 M€, exporte 75 % de sa production vers 26 pays différents. NT Bois a répondu à l’appel à manifestation d’intérêt « Usine du futur » lancé par le Conseil régional de Champagne-Ardenne, l'objectif étant d'améliorer son process pour conquérir de nouveaux marchés.

Entreprises à la Une
Source : PETITES AFFICHES MATOT BRAINE du 21/10/2014 en page 10

Aube - Artémise, sources lumineuses… d’innovations multiples.

Créée en 2012 par Jean-Marie Bailly, la société auboise de recyclage de sources lumineuses, Artémise s’est installée dans de nouveaux locaux à Vulaines. Artémise fait partie des quatre centres français spécialisés dans le traitement et la valorisation des sources lumineuses mercurielles. Son objectif : traiter 1 800 tonnes de déchets lumineux cette année, 2 000 tonnes dès 2016 et 3 000 au plus vite. La recherche de gains de valorisation des extrants et de productivité a conduit Artémise à créer un procédé industriel innovant : le banc de coupe multi-format. Autre innovation, celle d’une machine capable de traiter les lampes d’éclairage public HID, ainsi que le développement d’un conteneur de collecte pour les lampes, les piles et cartouches d’encre proposé aux collectivités locales.

Entreprises à la Une
Source : PETITES AFFICHES MATOT BRAINE du 21/10/2014 en page 9

Le BTP français : premières fissures.

Encore très puissants sur la scène internationale, les géants hexagonaux du bâtiment, bercés par le confort de leurs concessions, perdent du terrain sur les marchés émergents face à l’explosion de la concurrence chinoise, mais aussi turque et espagnole.

Tendances économiques
Source : LE MONDE du 21/10/2014 en page 6-7
A voir