Revue de presse

A- A A+

ActuCA

  • Le résumé de l’actualité de la semaine. L’information est présélectionnée et résumée. Un gain de temps considérable !
  • Vous possédez un outil d’information complet et permanent, que vous consultez selon votre disponibilité et vos besoins.

Renault absorbe la chute des émergents.

Malgré le recul des pays émergents, la marge opérationnelle de Renault est en hausse de 25 % par rapport à 2013, grâce notamment à ses modèles à bas prix. Une performance qualifiée de "solide" par les analystes de Kepler Cheuvreux. L'entreprise va cependant devoir faire face à deux problématiques : la baisse des ventes en Russie et le retournement des marchés émergents qui étaient, ces dernières années, son principal moteur de croissance. "Bien que le marché européen soit en croissance de 6 %, il reste à des niveaux extrêmement bas. Il n'y a pas de ralentissement sur la pression commerciale", note Jérôme Stoll, directeur commercial. Objectif de la marque : réduire ses coûts. > Les équipementiers auto soignent leurs bénéfices.

Produits et marchés
Source : LES ECHOS du 30/07/2014 en page 16

La centrale hydroélectrique de Barberey franchit l’obstacle.

En France, il existe 1 700 petites centrales du même type que celle de Barberey (Aube). Dans la poursuite du Grenelle de l’Environnement, cette centrale a été inscrite parmi les ouvrages prioritaires pour le plan national de rétablissement de la continuité écologique des cours d’eau, dans le cadre d’une nouvelle réglementation. Pour rester ouverte, un investissement de 400 000 euros a été engagé dans la construction d’une passe à poissons de 100 m de long, permettant la remontée des poissons, pris en charge pour 60 % par l’Agence de l’eau, 20 % par le Conseil général de l’Aube et par la SDEA.

Economie régionale
Source : PETITES AFFICHES MATOT BRAINE du 28/07/2014 en page 5

La Région mobilise 3 M€ pour le plan « Usine du Futur ».

En Champagne-Ardenne, ce plan se concrétise par deux nouveaux dispositifs : « aide au conseil » et « aide à l’investissement » parmi lesquels le Conseil régional affecte 3 M€. La Région va accompagner les entreprises qui, en vue d’améliorer leur compétitivité, veulent investir sur les 4 axes suivants : modernisation de leur outil de production, intégration de nouvelles technologies ou méthodes de production (robotique, impression 3D, numérisation, réalité augmentée, design, interface homme-machine, etc), efficacité énergétique et prise en compte du facteur humain au sein de l’usine. Les entreprises, ayant une implantation en Champagne-Ardenne, porteuses de projets dans ce domaine, sont invitées à candidater jusqu’au 30 septembre.

En savoir plus

A retenir
Source : PETITES AFFICHES MATOT BRAINE du 28/07/2014 en page 6

Les équipementiers tricolores en pleine forme grâce aux Allemands et à l'Asie.

Alors que les constructeurs français sont en difficulté, les grands équipementiers automobiles français réalisent des résultats très honorables, grâce notamment à l'Asie et à l'Allemagne. Le bénéfice net de Faurecia (une implantation dans les Ardennes), spécialiste des intérieurs pour véhicules et des lignes d'échappement, a atteint 88 M€ au premier semestre, contre 35 M€ l'année dernière. Le plasturgiste familial Plastic Omnium (une implantation en Haute-Marne) a réalisé une marge de 8,2 % au premier semestre. Quant à Michelin, l'entreprise vise une hausse de ses volumes de 3 %.

En savoir plus

Produits et marchés
Source : www.latribune.fr du 29/07/2014

Ligne 4 : la SNCF annonce des améliorations.

L'entreprise publique a fait un point, le 29 juillet, sur l'action "Priorité Ligne 4" annoncée à Troyes en décembre dernier par le président Guillaume Pépy. Elle a d'abord souligné que des actions ont été menées pour un meilleur taux de régularité des trains, notamment dans le sens Troyes-Paris pour les horaires de 6h50 et 8h31 et dans le sens Paris-Troyes, pour les horaires de 18h12 et 19h48. Depuis le 28 avril dernier, un train au départ de Paris vers Belfort a été mis en place à 8h43 et le train de 10h42 au départ de Paris a été supprimé. En décembre 2014, le train 11644 sera avancé de 15 min afin d'arriver à Paris à 8h16 au lieu de 8h31 actuellement.

Economie régionale
Source : LE JOURNAL DE LA HAUTE-MARNE du 30/07/2014 en page 4

84 % d'embauches en CDD au 1er trimestre, un nouveau record.

Au premier trimestre 2014, 84 % des embauches hors intérim se sont faites en contrat à durée déterminée, selon la Dares, le service des statistiques du ministère du Travail. Un record. Cette hausse est due aux établissements de 10 à 49 salariés (+1,3 point).

En savoir plus

Tendances économiques
Source : www.latribune.fr du 29/07/2014

Charleville-Mézières - Des soldes d’été plutôt tranquilles.

Les soldes d’été, commencés le 25 juin, ont pris fin le 29 juillet. Selon Annie Lavaud, présidente de la Fédération commerciale et artisanale de Charleville-Mézières, les soldes sont restés globalement satisfaisants. Un commerçant de la place Ducale regrette une morosité générale et un centre-ville qui attire moins à cause des zones commerciales implantées à l’extérieur de la ville.

Economie régionale
Source : L'ARDENNAIS du 30/07/2014 en page 8

Charleville-Mézières - PSA s’équipe de nouveaux fours.

Dès la rentrée, la fonderie PSA des Ayvelles s’équipera de fours moyenne fréquence plus économes en énergie et rejetant moins de poussières. Le chantier commencera dès septembre pour une mise en service prévue en octobre. L’entreprise va investir 3,5 M€.

Entreprises à la Une
Source : L'ARDENNAIS du 30/07/2014 en page 7

La confiance des ménages stable à un bas niveau en juillet.

Même si les Français restent pessimistes sur l'évolution du chômage, leur capacité d'épargne actuelle et leur niveau de vie future en France, leur confiance est restée stable au mois de juillet, selon des chiffres de l'Insee. Ils sont moins nombreux à penser que les prix ont augmenté (-2 points) et presque aussi nombreux qu'en juin à anticiper une augmentation des prix (+1 point).

En savoir plus

Tendances économiques
Source : www.usinenouvelle.com du 30/07/2014

Les soldes d’été 2014 s’achèvent sur un bilan négatif à la veille d’un changement de réglementation.

La période des soldes d’été 2014 s’achève le 29 juillet dans la plupart des départements français. Les 5 semaines de démarques n’ont pas relancé le marché de l’habillement en France. Déjà au cours de la toute première semaine des soldes, la consommation d’habillement et d’articles textiles avait dévissé de 4 % par rapport à la même période en 2013. Les deuxième et troisième démarques n’y ont rien fait. A partir du 1er janvier 2015, la durée revient à 6 semaines et les soldes flottants seront supprimés.

Tendances économiques
Source : LE MONDE du 29/07/2014 en page 9

Saint-Dizier : des soldes en demi-teinte.

Les soldes d'été se sont achevés le 29 juillet sur un sentiment mitigé pour les commerçants bragards. Le démarrage n'a pas été très bon, les clients ne se sont pas pressés dans les boutiques dans les premiers jours de cette période de rabais comme c'est le cas généralement. Selon les commerçants, cela serait dû à un pouvoir d'achat en berne. La loi du 18 juin dernier, relative à l'artisanat, au commerce et aux très petites entreprises, va réformer les soldes. Dès 2015, les deux périodes de soldes vont changer : de 5 semaines, elles passeront à 6 semaines fixes, les soldes flottants étant supprimés.

Economie régionale
Source : LE JOURNAL DE LA HAUTE-MARNE du 30/07/2014 en page 7

Soufflet et son projet Osiris lauréat du concours mondial de l’innovation.

Lancé en décembre 2013 à l’initiative d’Anne Lauvergeon, le concours international récompense les meilleurs projets d’innovation inscrits dans la charte des ambitions de la commission Innovation 2030. Le groupe céréalier aubois, Soufflet, figure parmi les 110 lauréats de ce concours avec son projet Drop2feed. Ces lauréats percevront jusqu’à 200 000 € chacun et pourront participer à une autre sélection prévue le 1er septembre prochain dont le prix s’élève à 2 M€. La dernière phase de ce concours permettra de sélectionner 7 projets soutenus financièrement dans leur phase d’industrialisation à hauteur de 20 M€.

Entreprises à la Une
Source : L'EST ECLAIR du 30/07/2014 en page 20

Réseau Entreprise Europe.

Chefs d’entreprise, participez aux conventions d’affaires et missions d’entreprises que vous propose le réseau Entreprise Europe. Au second semestre, l’EEN, un service de la CCI Champagne-Ardenne, vous accompagne sur 12 grands salons professionnels français et européens. (Texte intégral)

En savoir plus

A retenir
Source : PETITES AFFICHES MATOT BRAINE du 28/07/2014 en page 4

Ségolène Royal donne le coup d'envoi à la transition énergétique.

La loi de programmation de la transition énergétique pour la croissance verte sera présentée aujourd'hui en Conseil des ministres pour y être adoptée. Le projet doit être discuté à l'Assemblée le 1er octobre. Décliné en 64 articles, il comprend une série d'objectifs à réaliser : réduire la consommation finale d'énergie de 50 % en 2050 par rapport à 2012, diminuer la consommation des énergies fossiles de 30 % en 2030, parvenir à 32 % d'énergie renouvelable en 2030, contre 13,7 % en 2012. L'enjeu est de réduire la facture énergétique pesant sur la balance commerciale de la France et de répondre au défi du réchauffement climatique. > Les points qui feront débat au Parlement.

Tendances économiques
Source : LES ECHOS du 30/07/2014 en page 14-15

La luzerne se porte bien.

Il n’existe plus qu’une trentaine d’usines de déshydratation en France dont la plus grande d’Europe se situe à Pauvres dans les Ardennes. Luzéal, issue de la fusion d’Alfaluz et d’Euroluz, est la plus importante coopérative (45 % de la production champenoise) et compte 1 850 adhérents. Elle emploie 290 salariés dont 100 à Pauvres et a réalisé un chiffre d’affaires de 74 M€. La production est de 400 000 tonnes de produits déshydratés (luzerne, pulpe de betterave, marcs et pépin de raisin, pavot, granulés de bois). La Champagne-Ardenne représente 85 % de la production française de luzerne.

Economie régionale
Source : PETITES AFFICHES MATOT BRAINE du 28/07/2014 en page 4

Tribunal de commerce : Simpa en redressement judiciaire.

Réuni en audience exceptionnelle, le Tribunal de commerce de Troyes a placé le groupe Simpa en redressement judiciaire avec une période d’observation de six mois. La direction du groupe attend la fin de la procédure qui lui permettrait d’obtenir un prêt de 3 M€ de l’Etat mais Bercy a besoin de garanties que le groupe ne peut présenter aujourd’hui, si ce n’est la propriété du site de Vendeuvre détenue par la communauté de communes des Rivières et le Conseil général.

Entreprises à la Une
Source : L'EST ECLAIR du 30/07/2014 en page 5

Soldes : merci les petits prix.

Le bilan 2014 des soldes d’été des commerçants des magasins d’usine est positif et même en légère augmentation par rapport à 2013. Avec un budget serré, les clients ont surtout attendu les petits prix affichés à partir de la troisième semaine.

Economie régionale
Source : L'EST ECLAIR du 30/07/2014 en page 4

Viticulture durable : la filière avance vers la certification.

La démarche environnementale de la filière Champagne, commencée en 2001, continue avec le lancement du nouveau référentiel technique du Comité Champagne. 125 points de certification ont été identifiés. Ce référentiel concerne toutes les exploitations viticoles. Son objectif : accompagner les vignerons et les maisons vers une certification « Viticulture durable en Champagne ». Depuis 2001, 100 % des effluents vinicoles sont traités, 90 % des déchets et 100 % des sous-produits sont valorisés et l’empreinte carbone de chaque bouteille réduite de 15 %. > Bollinger encore en pole position.

Economie régionale
Source : PETITES AFFICHES MATOT BRAINE du 28/07/2014 en page 3

Pierre Moscovici en route pour la Commission européenne.

La nomination de Pierre Moscovici comme membre français de la prochaine Commission européenne devrait être officialisée d'ici demain. Reste à connaître le portefeuille dont il héritera, ce dernier vise les Affaires économiques.

Tendances économiques
Source : LES ECHOS du 30/07/2014 en page 6

Première stabilisation de l'emploi intérimaire depuis la mi-2011.

Prism'emploi, l'organisation patronale de l'intérim, vient de publier son baromètre pour le mois de juin. Il affiche une stagnation de l'emploi intérimaire par rapport à juin 2013 à 510 000 postes (100 000 de moins qu'en 2011). Si, dans ce domaine, le commerce (+6,7 %), les transports (+5,2 %) et l'industrie (+2,6 %) se portent bien, ce n'est pas le cas du BTP qui subit une baisse importante (-15,9 %). La réforme territoriale, les élections municipales décalées sont les principales causes de ce décrochage. La reprise ne semble pas encore là.

Tendances économiques
Source : LES ECHOS du 30/07/2014 en page 3

Jean-Paul Bachy, promu dans l’Ordre national de la Légion d’Honneur.

La nomination du président du Conseil régional de Champagne-Ardenne a été publiée dans le journal officiel du 13 juillet dernier. (Texte intégral)

A retenir
Source : PETITES AFFICHES MATOT BRAINE du 28/07/2014 en page 2

Les dirigeants de PME un peu plus optimistes.

La dernière étude de bpifrance, menée auprès de 4 000 dirigeants de PME et TPE, révèle que l'écart est de plus en plus important entre les entreprises qui sortent de la crise et celles qui s'y enfoncent. Les prévisions de chiffres d'affaires, d’embauches ou d’investissement sont plus positives pour les entreprises dans les secteurs de l’industrie et des services que pour celles du bâtiment ou du tourisme. Les PME-TPE innovantes et qui exportent anticipent une croissance de 3 % cette année après un exercice stable en 2013. Plusieurs signes de reprise commencent à apparaître, le pourcentage de patrons comptant embaucher est de 2 points supérieur à ceux prévoyant de réduire leurs effectifs, les problèmes de trésorerie s’atténuent pour 60 % des entreprises interrogées.

Tendances économiques
Source : LES ECHOS du 30/07/2014 en page 3

ZI Vitry-Marolles - L'usine de méthanisation inquiète.

Les occupants de la ZI Vitry-Marolles sont favorables au développement de la zone, mais ils craignent des nuisances olfactives importantes avec la mise en fonction d'une usine de méthanisation prévue début 2016. Notamment un restaurateur local qui redoute de devoir fermer son établissement si le projet aboutit. Une réunion d'information, avec la présence de Nicolas Moretti, porteur du projet, et de représentants de l'intercommunalité, sera organisée le 10 septembre prochain. A noter que le projet a reçu par deux fois un avis consultatif favorable sur la vente de deux parcelles à la société de Nicolas Moretti, Bioénergie. Le dossier doit maintenant être voté par les conseils municipaux de Vitry et de Marolles.

Economie régionale
Source : L'UNION MARNE du 29/07/2014 en page 22
A voir