Revue de presse

A- A A+

ActuCA

  • Le résumé de l’actualité de la semaine. L’information est présélectionnée et résumée. Un gain de temps considérable !
  • Vous possédez un outil d’information complet et permanent, que vous consultez selon votre disponibilité et vos besoins.

Ardennes – Tourisme – Les hôteliers-restaurateurs Logis des Ardennes mettent l’accent sur Internet.

Lors de la dernière assemblée générale, les huit hôteliers-restaurateurs adhérents de l’association Logis des Ardennes ont voté à l’unanimité le changement de statuts de l’association et sont revenus sur les actions menées en 2014. Le plan d’actions 2015 a ensuite été présenté sous les conseils de Mathieu Parent, chargé de mission Tourisme à la CCI Ardennes. Ainsi, en raison des changements de mode de consommation, il est nécessaire de mettre l’accent sur Internet. A noter que l’association sera présente au prochain Tendance Nature de Reims et poursuivra son démarchage auprès des nouveaux hôteliers.

Economie régionale
Source : L'ARDENNAIS du 28/03/2015 en page 4

Transmettez votre savoir… recrutez un apprenti !

Le site Pass’apprentissage Entreprise (PAE) reprend du service pour la campagne 2015-2016 et lance un appel aux entreprises qui souhaitent former un ou plusieurs jeunes. L’alternance est l’occasion de transmettre ses compétences, c’est une excellente manière de former un salarié à ses méthodes, ses pratiques, sa culture d’entreprise, car ils sont peut-être les salariés de demain… Les entreprises sont invitées à prendre contact avec la CCI ou un partenaire de PAE, pour mettre en ligne leurs offres de contrats (apprentissage ou professionnalisation) sur le site. Pass’apprentissage Entreprise connaît un réel succès avec plus de 1 200 offres en ligne chaque année, 83 500 visites et 405 000 pages lues en 2014. Ce service est disponible en version mobile.

A retenir
Source : COMMUNIQUE DE PRESSE du 30/03/2015

L'industrie française peine à stopper son déclin.

Trente mois après le rapport Gallois qui avait tiré la sonnette d'alarme sur la désindustrialisation qui mine la France, qu'en est-il aujourd'hui ? Depuis quelques semaines, on observe un ralentissement de la désindustrialisation, voire un léger mieux. Les salaires des industriels français sont inférieurs à ceux de l'Allemagne, mais la compétitivité n'est pas encore restaurée. > Gilles Michel, PDG du groupe Imerys, "la France garde sa vocation industrielle". > PSA Peugeot Citroën mise sur l'excellence française.

Produits et marchés
Source : LE FIGARO ECONOMIE du 28/03/2015 en page 20-21

Les ETM deviennent un moteur pour l'économie.

Les Entreprises de taille moyenne (ETM) sont le fer de lance de l'économie mondiale, dévoile l'étude de la banque HSBC. "Les ETM, ces sociétés qui réalisent entre 50 et 500 millions de dollars de chiffre d'affaires, ont avant tout en commun d'être à un tournant de leur trajectoire ou d'avoir un potentiel de développement important" note Andrew Wild, directeur général délégué de la filiale HSBC en France. Même si les Etats-Unis et la Chine comptent le plus grand nombre d'ETM, en France, elles contribuent à près de 40 % de la richesse nationale.

Tendances économiques
Source : LE FIGARO ECONOMIE du 28/03/2015 en page 22

Châlons / Lamy - L'ami des hôpitaux et des hôtels.

La société Lamy, créée en 1949 à Châlons, est un fournisseur de référence des collectivités publiques (notamment les hôpitaux) et du secteur privé - les hôtels, ainsi que les chambres d'hôtes et les gîtes qui constituent un nouveau marché - en matelas, draps, plaids et rideaux. Elle emploie 24 salariés et réalise un chiffre d'affaires de 4 M€. Son dirigeant est François Lévy, fils du fondateur de l'entreprise, Jacques Lévy. > Des fils kaki vendus aux hôpitaux psychiatriques.

Entreprises à la Une
Source : L'UNION ECONOMIE du 31/03/2015 en page III

Vitryat - Les travaux publics aux abois.

Les entreprises de TP subissent la baisse des commandes publiques. Témoignages des entreprises Eurovia à Blacy (55 salariés) qui a eu recours à l'activité partielle, Eiffage (50 salariés) qui pourrait faire de même et Multi-services à Marolles (signalétique, 13 salariés) qui table sur la diversification. > Quelques opérations des collectivités en 2015.

Entreprises à la Une
Source : L'UNION VITRY-LE-FRANCOIS du 31/03/2015 en page 5

Initiative Aube. Trois créateurs enthousiastes.

La plate-forme auboise d'initiative locale (association soutenue par la CCI Troyes-Aube) vient de remettre trois chèques à des créateurs et repreneurs d'entreprise : Pascal Dolat pour la création de "Dalto", atelier de fabrication de petites voitures en bois pour collectionneurs notamment ; Jean-Marc Pascal, avec sa société "Les granulés aubois de JMP" (livraison de granulés bois et installation de poêles) et Jacqueline Masson, avec sa boutique de prêt-à-porter pour hommes "Urban'Styl".

Economie régionale
Source : L'EST ECLAIR du 31/03/2015 en page III

Gravotech toujours à la pointe du laser.

Vingt ans après sa première machine laser, Gravotech, née de la fusion de Gravograph et Technifor, continue d'innover et d'élargir sa gamme pour répondre à tous les besoins. L'entreprise est installée à La Chapelle-Saint-Luc et compte 250 salariés pour un chiffre d'affaires de 110 M€ en 2014.

Entreprises à la Une
Source : L'EST ECLAIR du 31/03/2015 en page V

Le salon des savoir-faire industriels haut-marnais revient en juin.

Lieu de rencontre incontournable pour les professionnels du département, ce salon a pour ambition de mettre en lumière les compétences des industries haut-marnaises dans de nombreux domaines pour les faire connaitre au sein du département mais également au-delà. Organisée conjointement par la CCI Haute-Marne et le cluster Nogentech, avec le soutien du GIP, de l'antenne de l'UTT à Nogent, de l'UIMM et de la Communauté de communes de Nogent, cette manifestation aura lieu au complexe sportif Robert Henry de Nogent le 12 juin, de 11h à 18h et le 13 juin de 9h à 12h. Vous avez un savoir-faire reconnu, une compétence produit dans l'industrie ? Faites-le savoir et réservez dès à présent votre stand. Contact : Christophe Juppin : 06 33 72 23 11 - c.juppin@haute-marne.cci.fr

Economie régionale
Source : LE JOURNAL DE LA HAUTE-MARNE du 31/03/2015 en page 5

D’une fusion à l’autre.

CAdev, l’agence régionale du développement économique, et Carrina, son homologue dédiée à la recherche et à l’innovation, auront fusionné le 24 avril au sein d’ID (Innovation et développement économique) Champagne-Ardenne. L’effectif sera compris entre 25 et 30 personnes et Vincent Steinmetz passe de la direction de Carinna à celle d’ID.

Economie régionale
Source : L'UNION ECONOMIE du 31/03/2015 en page II

Le Préfet fait ses adieux à la Champagne-Ardenne.

Le Préfet de la Région Champagne-Ardenne et de la Marne, Pierre Dartout, a fait ses adieux aux forces vives du territoire. Il est nommé Préfet de la nouvelle grande région Aquitaine. Son successeur, Jean-François Savy, prendra ses fonctions le 7 avril à Châlons-en-Champagne.

Economie régionale
Source : L'UNION du 31/03/2015 en page 4

Chambre hôtelière de l'Aube : "2014, très mauvaise année pour la profession".

Compte-rendu de l'assemblée générale de la chambre professionnelle auboise de l'industrie hôtelière (UMIH 10). L'année 2014 a été marquée par une augmentation des fermetures d'établissements, principalement en restauration.

Economie régionale
Source : L'EST ECLAIR du 31/03/2015 en page VI

Panorama de la grande région.

La CCI Champagne-Ardenne dresse le panorama économique de la future grande région. Alors que l’Alsace pèse démographiquement et économiquement plus lourd, les régions sont similaires sur certains points : la Champagne-Ardenne comme l’Alsace et la Lorraine sont plus industrielles que le reste de la France. Par ailleurs les trois régions ont pour principal client et fournisseur l’Allemagne.

En savoir plus

Dans les CCI
Source : L'UNION ECONOMIE du 31/03/2015 en page II

Groupements d’employeurs : trois Rémois au bureau.

Gérard Vaucouleur, ancien directeur de l’Agefos-PME Champagne-Ardenne, vient d’être nommé président de l’Union des groupements d’employeurs de France. La vice-présidente est la Rémoise Josette Mayeur (Stradis) et le trésorier est Dominique Ledemé (GEDA 51 – Reims).

A retenir
Source : L'UNION ECONOMIE du 31/03/2015 en page III

Viticulture durable en Champagne : Feuillatte met son poids dans la balance.

Alors que l'interprofession champenoise se met en branle sur le dossier de la viticulture durable, le Centre vinicole - champagne Nicolas Feuillatte s'inscrit dans la démarche.

Economie régionale
Source : L'EST ECLAIR du 31/03/2015 en page VII

La franchise, un tremplin pour entreprendre.

Un Français sur trois veut créer sa propre entreprise. Adhérer à une enseigne est une solution plus sûre, pour ceux qui veulent se lancer. Entretien avec Chantal Zimmer, déléguée générale de la Fédération française de la franchise. La Fédération a comptabilisé qu’en 40 ans, 1 796 franchises ont essaimé en France pour 68 171 franchisés, 51,45 Mrds€ de chiffre d'affaires et 335 000 emplois directs. Tour d’horizon des nouveautés du dernier salon parisien de la franchise.

Economie régionale
Source : L'UNION ECONOMIE du 31/03/2015 en page IV-V

Lanson-BCC : résultats en baisse en 2014.

Après une fin d’année 2013 et un premier semestre 2014 jugés « dynamiques », le groupe Lanson-BCC, dont le siège est à Reims, a souffert de la conjoncture difficile au second semestre. Le chiffre d'affaires consolidé 2014 s’élève à 276,6 M€ contre 286,76 M€ en 2013, soit une baisse de 3,7 %.

Entreprises à la Une
Source : L'UNION ECONOMIE du 31/03/2015 en page VI

Vin de champagne : l’effet boomerang de l’Australie.

En 2014, 6,5 millions de bouteilles de champagne ont été expédiées vers l’Australie. Les petits vignerons sont attirés par ce marché. Parmi eux, le champagne Janisson-Baradon, à Epernay, qui vient d’honorer une commande de 1 200 bouteilles.

Entreprises à la Une
Source : L'UNION ECONOMIE du 31/03/2015 en page VII

Barfontarc veut accéder au marché japonais.

Une délégation de la coopérative champagne De Barfontarc à Baroville va partir au Japon pour promouvoir son champagne et être ambassadeur de la région Champagne-Ardenne. Le Japon est le 4e importateur de champagne au monde, avec 10 millions de bouteilles par an.

Entreprises à la Une
Source : L'EST ECLAIR du 31/03/2015 en page VIII

Le champagne reste le roi des effervescents.

La vente de champagne a rapporté 4,5 Mrds€ en 2014 contre plus de 1,5 Mrd€ pour le prosecco, le vin pétillant italien.

Economie régionale
Source : L'UNION ECONOMIE du 31/03/2015 en page VII

Au moins 16 300 contrats de génération ont été conclus en 2014.

Depuis l’entrée en vigueur du dispositif en mars 2013, ce sont 33 000 contrats qui ont été signés. L’objectif initial fixé par le ministre du travail de 75 000 contrats sur la seule année 2013, est revu à la baisse avec 40 000 contrats en juillet 2015.

Tendances économiques
Source : LES ECHOS du 31/03/2015 en page 2

Canard-Duchêne séduit l’Afrique.

Malgré un repli de ses expéditions de 5 % en 2014, le champagne Canard-Duchêne enregistre sa troisième meilleure performance avec 3,8 millions de bouteilles expédiées. L’Afrique représente désormais 15 % de ses expéditions extérieures.

Entreprises à la Une
Source : L'UNION ECONOMIE du 31/03/2015 en page VIII

Près d’un salarié sur cinq travaille dans une très petite entreprise.

La France compte 2,1 millions de TPE représentant 2,3 millions de salariés. Ces entreprises ont moins de 10 salariés et affichent un chiffre d’affaires ou un bilan inférieur à 2 M€. Elles contribuent chaque année à 9 % du PIB français. Elles investissent très peu et n’exportent quasiment pas. On les trouve surtout dans le commerce, la construction, les services aux entreprises.

Tendances économiques
Source : LES ECHOS du 31/03/2015 en page 4

Le marché de l’immobilier dans l’Aube toujours en phase d’atterrissage.

En prix médian, une maison ancienne dans l’Aube vaut 125 000 €, en baisse de 4,2 % sur un an mais le prix des appartements tient bon.

Economie régionale
Source : L'UNION ECONOMIE du 31/03/2015 en page XV

Macron appelle la filière automobile à travailler ensemble.

Le ministre de l’économie appelle toute la filière, constructeurs et après-vente, à travailler ensemble à la réindustrialisation du pays, estimant que ce secteur a souffert d’un « manque de cohérence » depuis dix ans.

Produits et marchés
Source : LES ECHOS du 31/03/2015 en page 16

La finance participative accélère son incroyable expansion.

Les sites de crowdfunding ont collecté 16,2 milliards de dollars en 2014, une croissance de 167 %, selon le cabinet américain Massolution. Tous les continents sont concernés mais l’Asie connaît une croissance fulgurante de 360 %. Cette percée du « financement par la foule » reste cependant encore modeste au regard des crédits accordés par les banques.

Produits et marchés
Source : LES ECHOS du 31/03/2015 en page 24

« Un jour on fera un milliard ».

Groupe international dont le berceau est à Epernay, Exel Industries, numéro 1 mondial de la pulvérisation agricole, affiche plus de 700 M€ de chiffre d'affaires pour 6 300 salariés. Son patron, Guerric Ballu, ne compte pas en rester là.

Entreprises à la Une
Source : L'UNION ECONOMIE du 31/03/2015 en page XVI

La logistique face aux nouveaux défis de la mobilité urbaine.

Quels sont les principaux axes de développement du fret urbain qui représente 20 % du trafic, 30 % de l’occupation de la voirie et 30 % des émissions de gaz à effet de serre ? Cet article fait le point à l’occasion du SITL 2015 : La grande distribution mise sur la logistique multicanale. Les industriels agroalimentaires mutualisent leurs livraisons. Les logisticiens français partent à l’assaut des marchés internationaux. Le fret ferroviaire est en proie aux incertitudes. Sogaris s’associe à Greenway pour des livraisons 100 % électriques.

Produits et marchés
Source : LES ECHOS du 31/03/2015 en page 37-39

Fonds de commerce : examen à la loupe des ventes 2014.

En 2014, 43 800 fonds de commerce ont été rachetés à un prix moyen de 189 600 €, selon la source officielle du Bodacc, en partenariat avec Altarès. Un véritable référentiel sur le marché des cessions-reprises. Des transactions en baisse de 1,6 % par rapport à 2013. Une des causes de cette légère régression réside dans la difficulté à financer ces opérations. Au top 5 des activités les plus vendues : la restauration traditionnelle, la restauration rapide, les débits de boisson, la boulangerie-pâtisserie, la coiffure. Baromètre intégral à consulter sur www.bodacc.fr

Produits et marchés
Source : LES ECHOS SOCIETES du 31/03/2015 en page 1

Les salaires augmentent en France, l’écart se réduit avec l’Allemagne.

Importantes disparités entre les Vingt-Huit sur les coûts horaires. La hausse du coût horaire en 2014 sur un an se monte à 1,1 %. Une heure travaillée coûte au plus bas 3,80 € en Bulgarie et jusqu’à 40,3 au Danemark. Selon Eurostat, le prix moyen atteint 29 € intégrant les salaires et les charges sociales. La France se situe dans le haut du tableau, en 5e position, avec un coût horaire de 34,60 €, réduisant un peu l’écart avec l’Allemagne (31,40 €) grâce au pacte de responsabilité et au CICE. La vraie concurrence pour l’Hexagone est l’Espagne (21,30 €).

Tendances économiques
Source : LE FIGARO ECONOMIE du 31/03/2015 en page 23

Entreprises : jouer plus collectif pour gagner.

C’est le thème du dossier de CCI Mag, le magazine des CCI de Champagne-Ardenne dont le numéro 3 vient de sortir. Le Grand témoin, Henri Lachmann, président du conseil de surveillance de Schneider Electric, explique pourquoi les entreprises doivent davantage travailler ensemble. Question d’attitude et de vocabulaire… les 5 éditions de CCI Mag sont à découvrir sur www.champagne-ardenne.cci.fr

A retenir
Source : COMMUNIQUE DE PRESSE du 31/03/2015

Charleville-Mézières – Gastronomie – Fabien Neveux obtient le titre de maître restaurateur.

Le 30 mars, à l’occasion de l’assemblée générale de la CCI Ardennes, Fabien Neveux, chef du restaurant le Diapason, et Hafed Idjouadienne chef du restaurant la Ronde des Sens, ont reçu des mains du président de l’UMIH et du préfet, le titre de maître restaurateur. Cette récompense, décernée par l’Etat après audit d’un organisme indépendant, a pour vocation de distinguer des restaurateurs aux « compétences professionnelles reconnues », et leur « engagement à travailler des produits bruts, essentiellement frais ».

Entreprises à la Une
Source : L'ARDENNAIS du 31/03/2015 en page 10
A voir