Parcourir notre histoire

Parcourez l’histoire de la CCI de 1599, date de la création de la 1ère CCI à nos jours.

A- A A+

Quatre siècles d’Histoire

La raison d’être des Chambres de commerce et d’industrie, leurs missions et leur cadre juridique se sont forgés depuis le XVIIe siècle.

1599, création de la première CCI
"Cette année-là, le Conseil de la ville de Marseille décide de choisir parmi ses membres des députés du commerce chargés d’accroître la prospérité de la ville. Henri IV officialisera en 1600 cette Institution qui deviendra indépendante et constituera la Chambre de commerce de Marseille, première des Chambre de commerce.

• En 1898 est votée la loi organique des Chambres de commerce les dotant d’un statut original : celui d’Etablissement public, représentant les intérêts généraux du commerce et de l’industrie auprès des Pouvoirs publics. De ce fait, les Chambres ont des ressortissants et non des adhérents : elles représentent toutes les entreprises inscrites au registre du commerce situées dans le ressort de leur circonscription.

Le décret du 19 mai 1960 leur confère la dénomination de Chambres de commerce et d’industrie (CCI) ; en 1964, sont créées les Chambres régionales de commerce et d’industrie (CRCI), dont les circonscriptions correspondent à celles des régions-programmes et l’Assemblée permanente des chambres de commerce et d’industrie (APCCI) au niveau national, depuis Assemblée des chambres françaises de commerce et d’industrie (ACFCI). Les Chambres de commerce et d’industrie sont animées par des chefs d’entreprises, démocratiquement élus, tous les trois ans, par leurs pairs de l’industrie, du commerce et des services."

Création des CCI de Champagne-Ardenne...
1817 : les CCI de Reims et d’Epernay et la CCI de Troyes et de l’Aube
1848 : la CCI de Saint-Dizier et de la Haute-Marne
1870 : la CCI de Sedan-Rethel-Vouziers
1893 : la CCI de Châlons-Vitry-Sainte-Ménehould
1894 : la CCI de Charleville-Mézières
1997 : la CCI des Ardennes née de la fusion des deux Chambres de Sedan-Rethel - Vouziers et Charleville-Mézières.

1964 - création des CRCI
Les Chambres régionales de commerce et d’industrie ont qualité d’Etablissement public - décret n°64-1199 du 4 décembre 1964. L’article 6 de ce décret fixe les missions des CRCI :

o Représenter, auprès des Pouvoirs publics, les organes consultatifs des intérêts régionaux du commerce et de l’industrie.
o Assurer la liaison entre les CCI de la circonscription et coordonner les efforts en vue de la réalisation d’entreprises d’intérêt régional.
o Apporter leur contribution aux études techniques et économiques effectuées sur le plan régional en vue, notamment, de l’élaboration et de l’application des politiques de développement régional.
o Assurer des prestations de services publics.
L’arrêté du 24 février 1965 a fixé à Châlons-en-Champagne le siège de la CRCI Champagne-Ardenne. L’Assemblée d’installation s’est tenue le 22 mars 1965.

1964 - création de l’APCCI devenue l’ACFCI
L’échelon national des Chambres de commerce, l’Assemblée des chambres françaises de commerce et d’industrie, s’appuie sur les Chambres régionales et locales des 21 régions pour bâtir son action. Des représentants - élus, directeurs généraux, collaborateurs - des 21 CRCI et 159 CCI - travaillent dans des commissions et groupes de travail techniques. Ce fonctionnement permet à l’ACFCI de recueillir les informations "sur le terrain" via les CCI et CRCI.

Elle peut ainsi remplir sa mission de porte-parole des deux millions d’entreprises qu’elle représente, auprès du Gouvernement français, des Administrations nationales et européennes et autres instances.

Le Président de la Chambre régionale est membre de droit du Comité directeur de l’ACFCI.

2011 - Les CRCI deviennent CCIR pour CCI de région et les CCI deviennent CCIT pour CCI territoriales.

29 Août 2012 - Lors de l’Université des CCI, le réseau des CCI dévoile sa nouvelle idendité visuelle et l’ACFCI devient CCI France.

2013 - La CCIR Champagne-Ardenne devient la CCI Champagne-Ardenne.